Question 1

Définition du compostage

Composter est une opération qui consiste à :
1 - brûler des déchets
2 - laisser des déchets se décomposer
3 - enfouir des déchets sous terre

Explication de la réponse n°1

RÉPONSE :
2 - laisser les déchets se décomposer

Les déchets mis ensemble se décomposent. On obtient un terreau brun appelé compost. Le compost est un engrais complètement naturel que l’on utilise pour enrichir le sol et fortifier ses plantations.

Question 2

>Biodégradable

Qu’est-ce qu’un objet biodégradable ?
1 - c’est tout ce qui peut être digéré par la nature
2 - c’est tout ce qui peut être brûlé
3 - c’est tout ce que l’on envoie dans l’espace
4 - c’est ce que l’on achète dans un magasin bio

Explication de la réponse n°2

RÉPONSE :
1 - C’est tout ce qui peut être digéré par la nature

Un objet biodégradable est un objet qui peut-être digéré par les bactéries et les champignons qui sont des êtres vivants de très petites tailles que l’on ne peut pas voir à l’oeil nu. Ils vivent dans le sol. Par exemple, si tu creuses un trou dans le sol pour y mettre des épluchures de pomme, au bout de quelques semaines, tu observeras que les épluchures ont disparu. C’est une dégradation qui ne pollue pas la nature, au contraire, les épluchures de pomme ont été transformées en nourriture pour les plantes. Fais la même expérience avec une bouteille en plastique, tu verras qu’au bout de quelques semaines, la bouteille sera toujours là.

Question 3

Quels déchets composter ?

On ne peut composter
que des déchets biodégradables :
1 - vrai
2 - faux

Explication de la réponse n°3

RÉPONSE : 1 - vrai

On parle de déchet biodégradable lorsque celui-ci a la faculté de se décomposer lentement dans la nature grâce à l’action de micro-organismes (êtres vivants infiniment petits que l’on trouve sur et dans le sol). Dans cette grande famille, on trouve les déchets de jardin (appelés déchets verts) et certains déchets de cuisine (appelés déchets fermentescibles). C’est donc sûr... on ne peut composter qu’eux !

Fermentescible :

se dit d’un déchet qui est susceptible de se décomposer de façon naturelle (provient du nom fermentation). Exemple : les feuilles des arbres qui tombent à l’automne, se décomposent et forment l’humus dont les arbres vont se nourrir l’année d’après.

question 4

sur la balance

Connais-tu le poids de déchets compostables
qu’une seule personne jette en un an ?
1 - entre 30 et 50 kg
2 - entre 50 et 80 kg
3 - entre 80 et 100 kg

Explication de la réponse n°4

RÉPONSE :
1 - en moyenne entre 30 et 50 kg par an

Sais tu qu’un français jette 340 kg d’ordures ménagères en une année. Parmi ces 340 kg d’ordures ménagères, 40 kg sont des déchets fermentescibles.

Fermentescible :

se dit d’un déchet qui est susceptible de se décomposer de façon naturelle (provient du nom fermentation). Exemple : les feuilles des arbres qui tombent à l’automne, se décomposent et forment l’humus dont les arbres vont se nourrir l’année d’après.

Question 5

Pourquoi composter ?

Composter ses déchets de jardin
et de cuisine permet de :

1 - faire plaisir à sa famille
2 - réaliser des économies
3 - enrichir le sol de façon complètement naturelle

Explication de la réponse n°5

RÉPONSES : 2 et 3 - réaliser des économies et
enrichir le sol de façon complètement naturelle

Oui, le compostage permet d’enrichir le sol de façon complètement naturelle. Le terreau « fait maison » remplace haut la main les engrais chimiques que tu peux trouver dans le commerce. Oui, le compostage permet de réaliser des économies. Le camion qui prend les déchets deux fois par semaine est moins lourd et consomme moins d’essence et on utilisera moins le four de l’usine qui sert à brûler les déchets.

question 6

déchets de table

On peut composter tous les restes de repas ?
1 - vrai
2 - faux

Explication de la réponse n°6

RÉPONSE : 2 - Faux

Parmi les restes de repas, certains vont très bien se décomposer, d’autres non.
ACCEPTÉS : les épluchures de légumes, les pelures de certains fruits, le marc de café (avec le filtre), les sachets de thé, les coquilles d’œufs…
REFUSÉS : les produits laitiers, les pelures d’oranges et de citrons (ils dégagent de mauvaises odeurs), les restes de viande et de poisson (ils attirent les animaux).

question 7

cherchez l’intrus

Parmi des déchets verts cités ci-dessous,
lequel ou lesquels ne peuvent pas être compostés ?
1 - les tontes de pelouse
2 - les petites tailles de haies 3 - les gros branchages
4 - les fleurs fanées
5 - les feuilles mortes

Explication de la réponse n°7

RÉPONSE : 3 - les gros branchages

Le compostage ne fait que reproduire ce qui se passe dans la nature mais... en accéléré. Encore faut-il bien choisir ses déchets ! Tu as peut-être déjà fait l’expérience en classe de laisser pourrir des feuilles ou autres plantes et observé qu’il faut plusieurs semaines pour que celles-ci “disparaissent” complètement. Les gros branchages ne peuvent pas se décomposer car ils sont trop gros ; ceux-ci doivent être apportés en déchèterie. Mieux vaut choisir des “petits déchets” pour le compostage.

Déchèterie :

tous les déchets que l’on ne peut pas mettre dans sa poubelle parce qu’ils sont trop lourds, trop dangereux ou trop volumineux doivent être déposés dans des endroits spécifiques : les déchèteries. Ce sont des lieux clos où l’on est accueilli par un gardien. Le rôle du gardien est d’orienter les personnes vers telle ou telle benne afin d’y déposer leurs déchets.

question 8

Le composteur

Qu’est-ce qu’un composteur ?
1 - une boîte où l’on dépose ses déchets à composter
2 - un outil qui permet de remuer son compost
3 - une personne qui pratique le compostage

Explication de la réponse n°8

RÉPONSE : 1 - un contenant

Le composteur est une boîte en bois ou en plastique où l’on dépose ses déchets de jardin et de cuisine. Posé à même le sol, souvent fermé par un couvercle, le composteur permet d’accélérer la dégradation des déchets en compost.
Toutefois, il n’est pas obligatoire d’en acheter un pour faire son compost. Nos grands-parents se contentaient de faire un tas de déchets au fond du jardin. D’autres fabriquent eux même leur boîte à compost et cela marche aussi très bien.

question 9

A chacun sa place

Quel est l’endroit idéal pour placer
son composteur ?
1 - en plein soleil
2 - sous un arbre, bien à l’ombre
3 - dans un lieu mi-ombragé, mi-ensoleillé

Explication de la réponse n°9

RÉPONSES : 2 sous un arbre, bien à l’ombre
et 3 dans un lieu mi-ombragé, mi-ensoleillé

La température dans le composteur doit être la plus constante possible. Les deux solutions sont possibles.
En hiver, les arbres perdent leurs feuilles, le soleil réchauffe le composteur. Au contraire, en été, les feuilles protègent le composteur.

question 10

A ne pas oublier

Au jardin, sur quoi est-il conseillé
de poser son composteur ?
1 - sur un lit de petits cailloux
2 - à même la terre
3 - sur une dalle de béton

Explication de la réponse n°10

RÉPONSE : 2 - à même la terre

Il est important de mettre son composteur à même la terre pour que les micro-organismes vivant dans le sol puissent atteindre facilement notre compost. Quant aux vers de terre, eux aussi jouent un rôle important : en creusant des galeries, ils favorisent le passage de l’oxygène dont nos micro-organismes ont besoin pour bien travailler !
Si ton compost contient des vers roses, c’est donc bon signe.

question 11

Un peu d’organisation

Avant de déposer ses déchets de cuisine
dans son composteur, il est nécessaire :
1 - de les trier en les séparant des autres déchets
2 - de les faire cuire
3 - de les laver

Explication de la réponse n°11

RÉPONSE : 1 - de les trier en les séparant
des autres déchets

1. Ne pas placer son composteur trop loin de la maison pour qu’il soit accessible (même en hiver lorsqu’il fait froid et qu’il pleut !).
2. Trier ses déchets de cuisine avant et après les repas en repérant ceux qui sont biodégradables.
3. Les stocker dans un petit récipient que l’on placera sous son évier ou dans son garage.
4. Lorsque ce dernier est plein, en route pour le composteur !

question 12

Valoriser

Une fois triés, les déchets de cuisine sont compostés.
On dit qu’ils sont valorisés car on donne de la valeur à ces
déchets. Pour les déchets qui ne se compostent pas,
il existe d’autres façons de les valoriser.
Lesquelles ?
1 - le recyclage
2 - l’incinération
3. les enfouir sous terre

Explication de la réponse n°12

RÉPONSEs : 1 Le recyclage et 2 l’incinération

En plus du compostage des déchets de cuisine, le recyclage et l’incinération sont deux autres façons de valoriser les déchets ménagers :
- le recyclage permet, par exemple, d’utiliser à nouveau le plastique des bouteilles d’eau, le métal des boîtes ou des canettes, le carton des emballages, le papier pour fabriquer de nouveaux objets.
- l’incinération des déchets qui ne se recyclent pas dégage de la chaleur. Cette chaleur peut être transformée en électricité, en chauffage urbain ! Intéressant non ?

question 13

Aux petits soins

Pour être sûr d’avoir un bon compost,
il faut le retourner tous les jours.
1 - oui
2 - non

Explication de la réponse n°13

RÉPONSE : 2 - non

Pour obtenir un “bon” compost, il faut le remuer de temps en temps mais sûrement pas tous les jours !
1 fois tous les 15 jours suffit largement.

question 14

Météo

Lorsqu’il ne pleut pas pendant plusieurs semaines,
je dois arroser mon compost.
Au contraire, quand il pleut trop, je dois le couvrir.
1 - vrai
2 - faux

Explication de la réponse n°14

RÉPONSE : 1 - vrai

S’il ne pleut pas pendant plusieurs semaines, les déchets risquent de sécher au lieu de se décomposer. Il faut donc penser à les arroser de temps en temps.
Pas trop ! Car trop d’eau risque également d’être mauvais pour le compost. L’eau prend la place de l’oxygène et les déchets pourrissent. Pour éviter cela les composteurs sont souvent équipés d’un couvercle.

question 15

Top, chrono !

En moyenne, combien de temps doit-on attendre
pour obtenir un compost mûr, prêt à être utilisé ?
1 - une semaine
2 - 3 mois
3 - 9 mois

Explication de la réponse n°15

RÉPONSE : 3 - 9 mois

Il faut au moins 9 mois pour obtenir un compost mûr. Il faut donc être patient ! On s’en servira surtout au printemps pour aider les jeunes plantations à pousser. On pourra également l’étendre directement sur le sol pour l’enrichir. C’est le compost, brun foncé, presque noir, qui est au fond du composteur qui devra être utilisé en premier.

question 16

Enquête

A quoi reconnaît-on un bon compost ? Odeur, couleur, aspect :
à toi de retrouver les 4 caractéristiques d’un compost réussi.
1 - couleur verte
2 - sent bon la terre et le jardin
3 - avec des insectes
4 - grossier, avec des restes de déchets identifiables
5 - couleur brune
6 - sent très fort
7 - avec des vers de terre
8 - fin, sans traces de déchets visibles

Explication de la réponse n°16

RÉPONSES : 2 - 5 - 7 - 8

Il doit être de couleur brune, presque noir, sentir bon la terre et le jardin.
On ne doit pas y trouver d’insectes ni de restes trop grossiers.
Dans ce dernier cas, cela voudrait dire que les déchets déposés dans le composteur étaient trop gros et qu’ils n’ont pas pu se décomposer correctement.

question 17

Trop, c’est trop

Peut-on obtenir du compost uniquement
à partir de tontes de pelouse ?
1 - oui, bien sûr
2 - non, certainement pas

Explication de la réponse n°17

RÉPONSE : 2 - non, certainement pas

Le compost, c’est comme un gâteau. Il faut mélanger plusieurs ingrédients (en respectant les doses) pour obtenir un bon résultat.
Les matières molles et humides (les épluchures de légume et pelures de certains fruits, le marc de café, les sachets de thé, tontes de pelouse,…) et les matières dures et sèches (petits branchages, broyats, feuilles mortes,…) doivent être mélangées dans des doses raisonnables.

question 18

Le coin des scientifiques

Le compost dégage de la chaleur.
1 - c’est normal
2 - ce n’est pas normal

Explication de la réponse n°18

RÉPONSE : 1 - c’est normal

Les micro-organismes sont comme nous : en respirant, ils dégagent de la chaleur et du CO2 (dioxyde de carbone).
Plus il y a de micro-organismes, plus la température du compost est élevée.
Au coeur d’immenses tas de compost, la température peut s’élever jusqu’à 80°C !
Si ton compost est froid, c’est que les micro-organismes ne travaillent plus.
Il faut peut-être l’arroser et le retourner.

question 19

Il y a toujours une solution !

Si je ne peux pas composter
mes déchets de jardin,
quelles sont les 2 autres solutions pour les éliminer
1 - les emmener à la déchèterie
2 - les déposer dans ma poubelle à couvercle grenat
3 - les mettre dans des sacs papiers prévus pour
la collecte des déchets végétaux

Explication de la réponse n°19

RÉPONSES : 1 - les emmener à la déchèterie et
3 - dans des sacs papiers prévus pour la collecte
des déchets végétaux

Pratique, la déchèterie ! On peut y venir déposer toutes sortes de déchets et bien sûr ses déchets de jardin.
Comme pour le ramassage des déchets ménagers, un camion benne passe une fois par semaine dans ta rue, du début du printemps à la fin de l’automne, pour collecter les déchets de jardin. La seule différence avec les ordures ménagères c’est que les déchets de jardin (feuilles mortes, petits branchages, tontes de gazon,…) sont à mettre dans des sacs en papier et non dans les poubelles habituelles.

question 20

A la compostière

Les plates-formes de compostage ou compostières sont
des endroits où l’on fabrique du compost
en grande quantité :
1 - vrai
2 - faux

Explication de la réponse n°20

RÉPONSE : 1 - Vrai

Récupérés dans les déchèteries ou collectés en sacs papier, les déchets de jardin rejoignent en effet des plates-formes de compostage. Là, les déchets sont broyés (à l’aide de broyeurs très puissants) puis mis en tas.
Ces tas de plusieurs mètres de hauteur et de longueur s’appellent des andains. Ceux-ci seront retournés et arrosés régulièrement grâce à des engins spéciaux. Le compost sera vendu aux maraîchers, aux agriculteurs.

Mauvais résultat !

/20

Il est urgent de t’améliorer !!! Il faut vite que tu lises les conseils qui figurent sur le site internet De tri-action pour mieux comprendre l’intérêt du compostage.

www.syndicat-tri-action.fr

Tu peux faire beaucoup mieux !

/20

N’hésites pas à consulter les conseils sur les techniques de compostage qui figurent sur le site Internet de Tri-Action.

www.syndicat-tri-action.fr

C’est bien !

/20

tu connais le compostage et ses grands principes. On compte sur toi pour essayer de t’améliorer encore et de motiver ta famille !

www.syndicat-tri-action.fr

Félicitations !

/20

Tu es un parfait “maître” composteur !

www.syndicat-tri-action.fr