La production de déchets à doublé en 40 ans. A partir des années 1960, l’évolution démographique et le progrès technologique modifient le mode de vie des français et engendre une consommation nouvelle avec pour conséquence une progression très nette de la production des déchets ménagers.
En 2011, une personne résidant sur le territoire du Syndicat Tri-Action jette en moyenne 340 kg d’ordures ménagères dans les bacs à couvercle grenat, jaune et vert. A ces ordures ménagères, il faut ajouter les 60 kg de déchets de jardin et les 25 kg de déchets encombrants collectés également en porte à porte. Avec les apports en déchèterie qui s’élèvent à 110 kg par an, cette même personne  produit en totalité  535 Kg de déchets en une année.

Au final, le Syndicat Tri-Action collecte les déchets ménagers de 110 000 habitants ce qui représente chaque année 59 000 tonnes de déchets ménagers collectés et traités.
Si cette production n’est pas maîtrisée, à l’avenir leur quantité posera problème en termes de capacité de traitement. La construction de nouvelles installations comme les usines d’incinération et des centres de stockage semble difficile, contenu du coût financier et de l’impact environnemental important

La prévention des déchets concerne aussi la nocivité des déchets. En effet, on retrouve des déchets dangereux et/ ou toxiques dans les déchets ménagers collectés (piles, ampoules à économie d’énergie, aérosols, peinture, …). L’objectif est donc d’améliorer le tri de ces déchets et de réduire la quantité produite.